Un forage nécessaire pour les productions de la ferme

Un forage nécessaire pour les productions de la ferme

Plan de la ferme expérimentale de 120 ha

A l’origine le Message de  détresse de Sr Esther :

« Nous n’avons pas d’eau pour l’arrosage des plantations  de géranium, la distillation d’huile est compromise. Nous avons formé les paysans,  ils vont récolter  des tagettes, des feuilles de camphriers; nous nous sommes engagés à  les acheter .Si nous ne sommes plus en mesure de les aider les paysans n’auront plus confiance en nous ».  

Il faut  de l’eau surtout, en période sèche,  pour produire les semences, les plants de caféiers et  pour les huiles essentielles  (géraniums, tagettes, helicriss, basilics)  mais il faut aussi de l‘eau pour la distillation.

La période de pluie, est de plus en plus tardive, cette année début février au lieu de décembre habituellement.

Depuis la création de la ferme plusieurs dizaines  de paysans se sont installées autour du terrain ;  ils comptent sur nous.

Le pas des mendiants fera trembler la terre – Georges Bernanos

Lire plus

Février 2016 – envoi de matériel par avion

Infos diverses

Début février une palette de matériel a été transportée par avion à destination de Tananarive, les
bénéficiaires étant la ferme et la distillerie.

  • 120 sécateurs fournis par la Société SNA Europe
  • Un crochet de pesage pour l’alambic, pris en charge par 3 amis Rotariens Alain, Jean, Paul
  • Du matériel divers avec outillage pour l’atelier artisanal fer
  • Des livres scolaires pour l’enseignement du français

Jardins familiaux

1000 jardins pour 1000 familles

Pour 2016 il est prévu un programme de 100 jardins supplémentaires, 700 sont déjà en fonctionnement Cette année un 7ème centre jardins sera fonctionnel à Nosy Varika  Nous nous sommes fixés comme objectif la création de 1000 jardins pour 1000 familles
Pour la mis en oeuvre des jardins, 15 animateurs ruraux salariés d’AIDER sont en contact avec les familles des villages de brousse .Ces animateurs sont accompagnés par les bénévoles AIDER mais
doivent obligatoirement suivre une formation annuelle d’une semaine par des organismes malgaches
compétents L’équipe des animateurs ruraux profitent de la saison des pluies pour se former et former
les femmes jardinières de leur secteur Pour participer à la journée de formation et d’échanges entre les
jardinières certaines doivent faire plus 15 Km a pied aller, autant pour retourner dans leur village de
brousse

Message de Sr Yvette animatrice rurale
« Tout va bien à Ambatofinandrahana. La pluie n’arrête pas tous les jours, c’est la saison. Le prix du riz
est moins cher que l’année dernière. les familles du jardin familial travaillent dans leurs champ et au
jardin mais nous voyons que actuellement elles s’occupent plus les rizières et les différents cultures
comme les maïs, les haricots, … C’est la saison aussi que les légumes ne supportent pas trop de la pluie
tous les jours. Nous sommes sûr que les activités continuent bien après cette saison. Nous entrons
aussi en préparation de la fête de jardin qui sera au mois de Mars. Espérons qu’il y aura des
représentants de l’AIDER présents pour cette fête.

Formation des femmes jardinières et des animateurs
« Merci de votre message pour la formation renforcement de capacité pour l’équipe. Nous avons parlé déjà pour les animateurs de Fandriana. La
formation sera au mois de Février comme l’année passée avec les membres de BIMTT (Bureau
d’Union pour les formations paysannes). ». Soeur Yvette Pascaline

Message des animateurs d’Ambohimahazo 4 février
« Maintenant, tout est vert à Madagascar à cause de la pluie et nous commençons à cueillir les haricots que nous avons planté . Les ordinateurs aussi marchent bien et les élèves peuvent apprendre chaque jour, nous laissons les autres qui sont en panne. Merci aussi parce que les imprimantes et la photocopieuse sont bien réparé et marchent bien .Merci aussi pour le vidéo projecteurs, nous et les enfants sont très contant parce nous pouvons regarder ensemble des vidéos et des animations dans une grande salle, merci beaucoup. Recevez toute mon amitié. »

Soeur Volatiana

Les infos de Soeur Esther, chef de culture

Des nouvelles de la ferme

« Nous nous heurtons à un problème de moyens humains pour les labours, car les paysans ne
se bousculent pas le matin à l’embauche, occupés qu’ils sont encore avec leur semailles
personnelles. Il reste vraiment beaucoup de surface à labourer. Ceci serait peut-être à voir
pour améliorer cette situation. – Avec la saison des pluies qui tarde à arriver, suite à un été trèschaud, quelques problèmes semblent apparaitre sur le débit d’eau et le remplissage du château
d’eau: est-ce un problème de capacité du forage ou de puissance électrique des panneaux ? à
étudier – Suite à l’achat d’une moto pour permette aux responsables de la ferme de se rendre
sur la ferme de Belante située à 7 Km AIDER a acheté une moto en juin 2015
« Frédéric a son permis en main hier il était très ému en remerciant l’Association AIDER
Depuis sa jeunesse il a toujours eu le désir d’avoir son permis, seulement aujourd’hui qu’il l’a
grâce à vous. GRAND MERCI aux donateurs d’AIDER ».